Les refuges hier et aujourd'hui

Les premiers conquérants des Pyrénées ont compris très vite qu'il fallait des étapes pour gravir les sommets. Ainsi sont nés les premiers abris sous roche naturelle, les "toues" habillées sur les côtés, puis plus élaborés les premiers refuges rustiques en pierres et pour les plus passionnés, de confortables grottes creusées dans le rocher comme au Vignemale. La persévérance des bâtisseurs, le progrès technique et la réglementation ont donné progressivement aux refuges plus de sécurité et un peu de confort.